Les Chiens De L'Ombre Index du Forum
 
 
 
Les Chiens De L'Ombre Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La naissance de Hashdy

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chiens De L'Ombre Index du Forum -> Domaine du clan : Les Chiens De L'Ombre -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pelerin-hashdy
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 81

MessagePosté le: 18/09/2008, 23:08    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

Pelerin-hashdy s'approche d'un pupitre. Il est muni d'un livre et d'un nécessaire d'écriture.

Après un long moment, il esquisse un mouvement d'hésitation avant d'aller s'asseoir.

Le contact de ce bois sur sa paume des mains l'emporte loin, au plus profond de ses souvenirs.

Premier souvenir : La rencontre

C'est en pleine période de la renaissance que ma vie bascula. C'était une période en pleine recherche de la beauté et sa création. Sculpture, peinture, monument en tout genre furent fabriqués. Mais aussi tout ce qui rend l'homme laid, les armes plus destructive, et l'essor démographique des hommes au détriment de ce qui vit.

Enfin, à l'époque j'étais un riche mécène de la cour d'Italie.
J'étais un prospère commerçant et négociant en vin. L'art m'intéressait alors que fort peu.
Jusqu'à cette fin de journée hivernale, une de ces journées où la nuit ne semble ne jamais s'être levée. Je décida de fermer plus tôt, il faisait noir depuis un moment et je ne voyais plus de gens dehors déambuler.
Quand j'arriva à hauteur de la porte, celle-ci s'ouvrit pour laisser entrer une magnifique damoiselle à la chevelure rousse, au teint pâle et aux yeux d'un vert renversant. Elle se présenta comme étant la Baronne Aurélia des carpath. Elle était en voyage et elle allait retrouver un vieil amis. Elle voulait quelque chose de nouveaux et de savoureux. Il fallait que ce vin soit le plus rouge possible, un rouge sang.
A ces mots, quelque chose s'éveilla en moi, un souvenir. Les poils de ma peau étaient hérissés et la sueur perlait dans mon dos. Pourquoi avais je si peur mais aussi très envie de la suivre ? Cette beauté me subjuguai.

Elle me demanda d'amener moi-même la commande. je me souviens encore de l'adresse, un musée d'art. Vers 00h00, c'étais pour une surprise.

Je ne sais pas pourquoi mais à mon grand regret j'accepta.




 


Dernière édition par pelerin-hashdy le 19/09/2008, 20:52; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/09/2008, 23:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pelerin-hashdy
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 81

MessagePosté le: 19/09/2008, 20:51    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

pelerin hashdy se releva du pupitre, les doigts plein d'encre et son souvenir écrit en toute lettre sous ses yeux.
Il ne se rappelais pas avoir écrit.


Hashdy faisait les cents pas dans sa boutique, nerveux de la revoir.

Aurélia était son nom, il restait une heure avant de la rejoindre devant la galerie d'art. Une heure à attendre, je décida donc de partir plus tôt.

Je pris le paquet et ferma la boutique. Dehors la neige avait commencer à tomber et le froid était à fendre la pierre.
Le chemin me paru une éternité mais qu'est une nuit dans celle d'un humain sinon le passage obscure qui conduit à une nouveau jour.

J'arrivais avec une demi-heure d'avance et déjà le froid c'était emparé de mes pieds et de mes mains. Je maudissais Aurélia et surtout je me maudissais d'avoir accepter une tel livraison. La galerie d'art était devant moi, je n'avais jamais remarqué l'imposant bâtiment toutes en style où les droite et les courbe se mariait avec la perfection d'un artiste touché par la grâce.

L'exposition du moment représentait la vie après la mort dans tout ses états. par une fenêtre je pus voir quelque oeuvre qui mélangaient habilement mythologie et scene biblique.

Mon coeur sursauta quand le bruit d'une calèche arriva du bout de la rue. Le cocher semblait presser. Celle-ci s'arrêta devant l'entrée de la galerie d'art. Le cocher m'appela : "C'est vous Hashdy ?"
"Oui" répondis-je
"Monter on nous attend"
"Monter mais il n'en était pas question dans le contrat qui me liait à Aurélia."
"La baronne n'a pu se déplacer aussi elle m'a prié de venir à votre rencontre et de vous inviter à partager de ce cadeau que vous apportez"

Flatté et impatient de la revoir, j'acceptai. Et dés que je monta dans la calèche, celle-ci se mit en mouvement comme pour m'empêcher de fuir, mon destin.


Revenir en haut
pelerin-hashdy
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 81

MessagePosté le: 19/09/2008, 21:40    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

La calèche me conduisit à l'extérieur de la ville. Il franchit les barrières d'une propriété que je ne connaissait pas. J'étais à la fois excité et effrayé  de ce qui pouvait m'attendre au bout du chemin.

La calèche s'arrêta devant l'entrée de la demeure. Un grand palais situé à l'écart de la ville mais qui la dominait de toute sa splendeur. il en émanait une atmosphère étrange.

Je sortis de la calèche qui faillit m'écraser en démarrant en trombe comme si les chiens de l'enfer le poursuivait.

Je me retrouvais seul dans cette nuit glacial. Toutes les fenêtres étaient éclairé à la bougie et il semblait y avoir beaucoup de monde.
 Je me dirigea alors vers la porte. A peine suis-je arrivée à sa hauteur qu'elle s'ouvrit laissant une silhouette massive apparaitre dans l'embrasure de la porte.

bonjour Hashdy, nous vous attendions.
Étrange que l'on m'attende, j'apporte seulement du vin. 

Je décidais donc d'entrer et le spectacle qui s'offrit à moi, dépassait tout ce que j'avais vu en beauté et vous le décrire ne ferait que falsifier le souvenir que j'en ai.
Je ne vis même pas s'approcher Aurélia, telemment subjugués parce que j'y voyais.
Mais elle, toujours aussi radieuse, dépassait de loin ce spectacle. Elle me flatta de ma tenue et me susurra dans le creux de l'oreille qu'elle n'avait cesser de penser à moi depuis notre rencontre.
Il ne m'en fallu pas plus pour la suivre.

Elle me présenta aux personnes présentent, jusqu'à ses parents, Elisabeth et Hector riche terrien des montagnes des carpath.
"Voici celui que nous attendions tous".
Ainsi commença par ces simples paroles ma renaissance.

Surpris, je tira à moi Aurélia. "Que veux tu dire ?"

Quoi tu n'as rien sentit entre nous. Tu n'as rien vu ?

Ca y est, je vois. A une autre époque, plus sombre, Rome romaine, et Néron sur sa terrasse, riant au éclat de la destruction de sa ville par les flamme.

"Qu'est ce qui m'arrive?" lui demandais-je
"Suis-je devenu fou ?"
"Non" me rassura t'elle en me prenant la main.
Un autre flash : Je suis debout devant le cadavre de Néron son cou a été mordu, je me frotte les lèvres et je vois du sang. Mais je sais que ce n'est pas le mien. Je ressent le bonheur et le rassasiement.

Je me réveille, je suis couché sur un canapée dans une pièce seul avec Aurélia.

"Hashdy ?"
"Oui ?"
"Te souviens tu de moi ?"
Je la fixe longuement et ... Je me retrouve au clair de lune avec Aurélia. A nos pieds, le corps de deux enfants vidés de leur sang, nous venons de faire l'amour. Je le sent, je le sais.

"Oui je me souviens de toi mais qui suis-je ?"
"Tu es Hashdy, ancien membre de la confrérie des Ombres. Nous agissions pour éviter tout monopole du pouvoir par un seul homme. Or un jour nous fûmes trahis et de cette trahison nous t'avons perdu, je t'ai perdu."
"Nous avons su par un rituel ancien préservé ton âme dans ce monde. Mais ton âme était noyé dans celle des hommes. Nous t'avons chercher partout dans le monde avant d'enfin se retrouver.
Après un moment elle dit : "Tu étais un Vampire et tu es vampire."
"Non cela n'est pas possible, cela ne se peut, les vampires n'existent pas."

C'est alors qu'elle se transforma. Effrayé je me précipita vers la porte que j'ouvris. Et ce que je vis alors me refroidi le coeur. Une orgie de corps sanguinolent auquel se délectaient des vampires.

"NON" m'écriais -je "Cela ne se peut pas".

Aurélia posa une main sur moi et cette alors que je su que cela était vrai.
Ma vie passée à ses côtés, mes combats contre les Lycants, tout me revint.
Et devant cette assemblée, je leur dit :

"Je suis un Vampire et je me nomme Hashdy. Je m'agenouilla alors pour marquer mon respect à l'assemblée."
"Mon âme est vôtre puisque vous m'avez ramenez à vous."

Aurélia me releva et me déshabilla.
Elle me couvrit d'un manteau rouge sang et me demanda de la suivre.

"Es tu prêt mon amour pour redevenir ce que tu étais."

"Si tel est mon destin, je te suis."

Ce qui suis, je ne m'en souviens pas mais ce que je sais, c'est que je me réveilla Vampire à nouveau.


Dernière édition par pelerin-hashdy le 22/09/2008, 20:07; édité 1 fois
Revenir en haut
pelerin-hashdy
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 81

MessagePosté le: 19/09/2008, 23:08    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

Chapitre 2 : Réveil douloureux.

C'est à la nuit tombée que je me réveilla, Aurélia à mon chevet.
Elle me sourit, se glissa sous les couvertures et nous nous retrouvâmes enfin, nos fluides et nos sens se mélangeant dans la sensualité et la passion que seul les vampires peuvent connaître.
Une fois notre appétit ouvert, elle fit entrée deux enfants, nous en fîmes notre repas.

Nous passâmes trois nuits comme cela, le jour, nous partagions le même cercueil, dans les fondations de cette demeure qui était mienne maintenant. Elle avait prit l'habitude de dormir sur moi, face à face, joue contre joue.

Mais ce bonheur n'allait être que de courte durée.

Au troisième matin, au moment de se coucher, je sentis que quelque chose n'était pas normal mais mon aimée me convainquit que ce n'était que mon imagination.
J'eu beaucoup de mal à m'endormir. Et quand je me réveilla, ce fut en sursaut.
Réveillé par le cri de douleur que poussa Aurélia, un pieux enfoncé dans sa poitrine. Je la vis mourir, je vis son dernier regard, sentit son dernier souffle.
Un cri sorta alors de mon corps. Le cri du sang et de la vengeance.
Je me leva au mileur des hommes qui avaient osés profaner notre sommeil. Il ne restait que moi. Et je fis ce que je savais faire de mieux : je les massacra.
Je suis rentré dans une rage que je ne me connaissais pas. Je tua les hommes qui avaient assassiné mon aimée, en leur arrachant le coeur et les regardant tétanisé par la terreur d'un monstre que l'on vient de réveiller.
Quand je sortis, ensanglanté et portant le corps sans vie d'Aurélia, le soleil était déjà là, je fus brulé. La douleur me fis lâcher son corps qui tomba au sol en cendres. Je me cacha alors derrière une cabane de jardin. A temps pour voir les hommes boutés le feu à ce qui fut ma maison, mon refuge, ma famille.
Je ne sais pourquoi mais je survécu à cette nuit et Je fus le seul à m'en sortir.

Dernier de ma lignée,
elle m'avait réveillé
et elle n'était plus.
 
Cette nuit, le regard vide et mouillé de larmes, je regarda le feu terminée de consommer mon ancienne vie.

Pelerin-hashdy se releva de son pupitre le regard vide, de ses yeux coulait deux larmes de sang.


Revenir en haut
pelerin-hashdy
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 81

MessagePosté le: 07/10/2008, 22:48    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

Deux nuits plus tard, Pelerin-hashdy pénétra une nouvelle fois dans la bibliothèque.

Cette fois-ci, il s'installa directement au pupitre et ouvrit le livre à la page qu'il avait laissé.

Il lut les dernière lignes écrites et sa vue se brouilla


Chapitre 3 : retour à la réalité

Après cette terrible nuit, il quitta le domaine en laissant derrière lui sa vie antérieur. Une nouvelle vie de solitude commençait pour lui. Une page de sa vie était tourné, une nouvelle page allait s'écrire.

Dans le froid et la solitude des gens de son espèce, il parcouru à pied dans la neige et le froid le chemin par lequel on l'avait emmené à Aurélia.

Il rejoignit son ancienne demeure. Une pancarte signalait sa disparition sur la porte de sa boutique ainsi que des lettres de noble attendant ses livraisons. Il n'y prêta aucune attention.
Il pénétra dans son magasin, passa dans l'arrière boutique et s'assit à son bureau. Là il rassembla ses richesses et quelques affaires. Le jour se levait déjà quand il finit de préparer son départ.
Oui, il était décidé à quitter cette ville qui avait tué sa bien aimée. Et pourtant il y était attaché car il était redevenu celui qu'il était avant et il avait retrouvé sa véritable identité.

Il attendit dans l'obscurité de sa chambre. Mais on l'avait vu rentrée et déjà la milice était à sa porte.
On frappa à la porte puis n'ayant aucune réponse, cette dernière fut forcé et la milice pénétra dans son magasin.
hashdy se leva alors de son bureau et en évitant la lumière du jour, alla à la rencontre de ces étrangers.

"Que faites vous ici chez moi et POURQUOI ETES VOUS ENTREE DE CETTE MANIERE CHEZ MOI."

Surpris par le ton de sa voix, les gardes reculèrent mais la capitaine ne se laissa pas influencer si facilement.

"Seigneur Hashdy, nous pensions qu'il vous était arrivé quelque chose,..... Que vous aviez été victime des Vampires de la demeure de L'ombre rouge."

"Il n'en ai rien Capitaine, vous êtes chez moi et je crois qu'il n'est pas interdit de s'offir du bon temps sans devoir prévenir la ville de ce que je fais ou vais faire. Aussi veuillez sortir immédiatement et faites venir un quelqu'un pour réparer ce que vous avez détruit"
Le ton employé était direct, et irrésistiblement vrai.

Face à sa réponse, le capitaine acquiesa, s'inclina et  s'excusa. Celui-ci su que le capitaine le soupconnait d'autre chose mais il lu aussi dans ses yeux la peur.

"Sortez et faites en sorte de faire vite les réparations, je ne tiens pas à mourrir de froid cette nuit."

La troupe s'éxécuta mais au moment de franchir la porte, le capitaine se retourna et il vit les yeux de Hashdy.
"Dites moi Capitaine ce qui me vaut ce regard. Est ce de l'impertinence où tenez vous vraiment à mourrir pendu de la main des hommes du roi."

"Euh non, je ne voulais pas c'est juste que,....."

"ASSEZ!! pour votre insolence, vous allez me rendre un service."

"Venez à la nuit tombé. Je suis fatigué et j'ai du travail en retard aussi vous me ferez l'honneur de faire une livraison pour moi."

Le capitaine le salua et lui promit qu'il serait là. Ce qu'il ne savait pas c'est que ça allait être sa dernière nuit.


Revenir en haut
pelerin-hashdy
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 81

MessagePosté le: 07/10/2008, 23:06    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

A la nuit tombé, le capitaine se présenta à la boutique, hashdy le laissa entré.

Hashdy était différent, froid et imposant, par sa simple présence, le respect que l'on porte en face d'un mystère.

"Que dois je faire ?" demanda le capitaine.

"Prendre ceci et le porter au musée, je crois qu'il est encore ouvert et quand bien même, vous en avez les clés n'est ce pas."

Le capitaine les avait pris avec mais il ne savait pas pourquoi.

Hashdy, tendit le paquet et le capitaine s'avança prenant bien soin de ne pas le regarder dans les yeux.

Puis au moment où le capitaine allait le prendre, Hashdy le retira et sauta à la gorge de ce malheureux.

Il n'y eu aucun bruit pendant quelque minute, juste le bruit de succion que faisait hashdy en buvant de ce sang.

Hashdy se releva et poussa un grand cris. Puis, il laissa tomber le corps inanimée du capitaine. Il prit un couteau et s'entailla les veines. Quelque goutte tombèrent dans la bouche du capitaine.

Celui-ci fut pris de soubresaut, puis se réveilla.

"Que m'est il arrivé ?"

"Rien mon beau monsieur, vous vous êtes évanoui au moment de prendre le paquet"

"Pourriez vous m'accompagner jusqu'au musée."

"Euh oui, maître"

"C'est bien, tu fera un bon assistant"

"Prends ces bagages et suit moi"

Et ainsi fut fait !! Ils parcoururent le chemin dans le froid et la neige.

Arrivé devant l'entrée du musée, Hashdy n'eut pas à prononcer de paroles, Le capitaine ouvrit la porte et ils pénétrèrent à l'intérieur.

L'exposition était terminé, des caisses de toutes les tailles étaient éparpillées partout.

Une attira l'attention de hashdy, celle-ci contenait un cerceuil qu'il avait déjà vu.

Celui de son passé, celui de sa vie. Il pénétra à l'intérieur et intima l'ordre au capitaine de fermer la caisse et de le garder au péril de sa vie.

Ce qui fut fait.


Pelerin-hashdy se releva de son livre et y inscrivit

NOUVEAU DEPART


Revenir en haut
mixou14
Moustique

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 26

MessagePosté le: 08/10/2008, 17:22    Sujet du message: La naissance de Hashdy Répondre en citant

j'aime bien ta description de ton perso mes y aurer pas un resumer ^^ tu fairer un tres bn ecrivain ^^
_________________
etre ou ne pas etre tel et la question


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:30    Sujet du message: La naissance de Hashdy

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chiens De L'Ombre Index du Forum -> Domaine du clan : Les Chiens De L'Ombre -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com